Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par kick's

Comme promis la suite du programme de la 1ière soirée de la 6ième édition du Festival Côté Jardin à Trachère.

 

Après l'ouverture à 18h :

 

20h30 "Y'a pas que le rugby dans la vie" avec Daniel Chavaroche et Jean Bonnefon.

 

Y-a-pas-que-le-rugby-.--23--1.JPG

 

1 heure 30 d'émotion, d'humour, de nostalgie parfois, mais aussi de franche rigolade. Beaucoup ont apprécié le premier spectacle "On n'est pas venu là pour en prendre". Un nouveau rendez-vous cette fois est donné au coeur du village de Bellecombe et à son club de rugby pour d'autres histoires avec toujours autant d'humour et d'émotions.

 

Avec leur premier show « On n'est pas venu là pour en prendre ! », créé en 2007, les deux conteurs ont fait le tour de l'Ovalie avec près de 150 représentations.

 

201112151869_w350.jpg

 

22 heures : "Le free du fifre" avec Sylvain Roux et la Compagnie "Au pas de boeuf"

 

Dans ce spectacle solo, Sylvain Roux nous enmène en voyage, une sorte de balade contée au pays du fifre, du Périgord, en Orient puis en Inde.

 

---Doume---1260.jpg

 

Ce spectacle solo, a été créé lors du 32ème festival d’Uzeste Musical.

 

Sa musique s’élève sereinement dans un ciel imaginaire pour retomber
délicatement en une petite pluie fine de notes de doute. Son fifre en buis,
se transforme en métal pour un hommage original à Henri Grelounaud
(fifraïre du Périgord qui fabriqua son fifre dans le tube d’un cadre de
vélo !), renaît en bambou et s’allonge incroyablement pour descendre
dans la profondeur suave et mystérieuse des graves.
Créations de l’esprit, détournements culturels, digestions et
recompositions en tout genre, ce récital fifristique, sur fonds d’anecdotes
ethnomusicologiques, poétiques ou personnelles, illustre parfaitement
l’idée que la tradition est une chaîne sans fin à laquelle chacun peut
rajouter un maillon.
Depuis près de 30 ans, Sylvain Roux souffle et s’essouffle dans ce tuyau
de buis, d’ébène, de poirier, de PVC, de bambou …pour improviser une
musique traditionnelle contemporaine, conglomérat explosé de son
héritage culturel dans lequel son occitanité se révèle discrètement.

 

Sans-titre.jpg

 

Sylvain Roux
Flûtiste de formation, il explore, de 1970 à 1980, les musiques médiévale,
Renaissance, baroque et classique. Il se passionne ensuite pour l’étude et
la pratique des musiques traditionnelles et populaires, découvre le fifre
grâce à Christian Vieussens et joue avec la formation de ce dernier de
1985 à 1990.
Sa démarche et sa réflexion sur la fonction de la musique traditionnelle
contemporaine et l’improvisation l’amènent à partager les travaux
d’expérimentation de la Compagnie Bernard Lubat avec laquelle il sillonne
la France de 1990 à 2000. Ces pérégrinations uzestoises lui permettent de côtoyer sur scène François Corneloup, Benat Achiary, André Minvielle,
Marc Perrone, Jacques Di Donato, Louis Sclavis, Michel Portal…
Il se produit aussi avec Michel Macias, Francis Mounier (L’Occidentale de
Fanfare), Alain Bruel, Xavier Vidal, Alain Cadeillan…
Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de musique traditionnelle, il
conçoit et coordonne, de 1994 à 2008, les stages-concerts de musiques
improvisées, à l’Ecole Britten de Périgueux.
De 1995 à 2005, en duo avec Jérôme Martin, il se consacre au théâtre
burlesque musical à travers deux spectacles, La Conférance, puis Les
Guides, mis en scène par Gilles Defacque, directeur-clown du Prato,
Théâtre International de Quartier à Lille.
A partir de 2004, il crée la Cie Au pas du boeuf et joue avec François
Rossé, Etienne Rolin, Mieko Miyazaki, Patrick Auzier, Sylvaine Hélary,
Chris Martineau, Julie Läderach, André Gabriel, Shadi Fathi…
En 2006, il crée, à Razac de Saussignac (Dordogne), L’insoliste, lieu de
formation, de recherche et de diffusion autour de l’improvisation
pluridisciplinaire. En 2007, il commence à travailler le Soundpainting, avec l’américain Walter Thompson et poursuit cette formation avec Etienne Rolin et François Jeanneau. Depuis 2008, il enseigne le Soundpainting au Conservatoire Municipal de Musique de Périgueux et fonde, en 2010, le Périgord Soundpainting Orphéon.

 

Pour en savoir plus, avec ce lien :

 

 

http://myspace.com/sylvainroux

 

 

A 23 heures : Concert et Bal Folk

avec Lothaire Mabru, Coco Lemeur, Eric Montbel, Olivier Durif, Félicie Verbruggen.

 

Olivier Durif : musicien et aujourd’hui directeur du Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin

 

Lothaire Mabru :

Actuellement c’est dans le canton d’Appenzell en Suisse alémanique qu’il mène une recherche sur les quintettes à cordes.  Il est violoniste, membre de l’orchestre à cordes « Villa Bohème ».   ...

 

 

logo cj

 


 

 



 

Commenter cet article