Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par kick's

Le programme continue de se dévoiler avec le dimacnhe 1er juillet au Festival Côté Jardin :

 

De 9 à 12h : Stage de théâtre animé par Ana-maria Uteau Venegas

"La parole du corps"

 

annamaria-2.JPG

 

Comment rester dans le moment présent, garder l'ouverture de ce qui arrive? Chercher une qualité d'écoute... être dans l'espace. Des exercices d'improvisation seront proposés.

 

 

9 h à 11h30 : Randonnée découvertes du petit patrimoine avec des pauses théâtrales présentées par la Compagnie Vertige.

 

P1000599.JPG

 

 

 

 

14h :  Production du stage de théâtre

et   Extraits "d'Elles" d'Eric Levoyer par la Compagnie théâtre au Vent avec Julie Jofré et Magali Baldy

 

 

 

 

Julie et Magali,parties séparément du Sud-Ouest, se sont rencontrées à Paris pendant leur formation professionnelle de comédienne au Cours Simon.Elles tentent leur chance, comme beaucoup d'autres, dans le milieu du spectacle vivant.

 

Après une année de recherches, quelques figurations, beaucoup de déceptions, leur amitié et leur entente artistique les ont décidées à monter leur propre projet.

Elles ont choisi un texte d'un auteur (Gérard Levoyer) dont une pièce a déjà été présentée au festival « Côté Jardin » (L'appeau du désir).Le sujet ?

 

 

julie.JPG

Tantôt naïves, drôles, caustiques ou révoltées, des femmes se racontent. Elles attendent, espèrent, rêvent l' homme de leur vie. Quelquefois le quotidien les a salement meurtries. Mais elles ne perdent ni l'humour, ni la vitalité, passant de la petite fille sage à la femme fatale avec une facilité déconcertante.
Chaque portrait renferme en lui un concentré d' humanité.

 

magali-baldy.jpg

 

 

Mais quelle meilleure présentation que celle faite par l'auteur lui-même de sa pièce :

« J' ai écrit ELLE(s)
Comme on peint des petites aquarELLE(s)
Comme on compose des ritournELLE(s)
Comme on dirige des violoncELLE(s)
Avec finesse, délicatesse, émotion,
J' ai voulu libérer ces demoisELLE(s)
Qui erraient dans ma tête
Ces ombre délicates,
fragiles comme des dentELLE(s)
Qui chuchotaient, criaient, riaient leurs histoires.
Destinées parallèles,
Soeurs jumELLE(s)
D' amour et d' humour,
Elles vivent aujourd'hui
leurs vies pluriELLE(s).... »
(Gérard LEVOYER)

 

15h30 : "Le Jardin des rêves" par les bénévoles de l'organisation du Festival

 

En répétition..... les photos!

 

Photo1-4400.JPG

 

Photo1-4391.JPG


Dans ce jardin se mêlent et s'entrechoquent les rêves les plus inattendus : drôles, pathétiques, émouvants ou poétiques au fil de la réalité ou des mirages quotidiens.

 

Photo1-4408.JPG

 

16h30 : "Trois petites notes"

 

 

« Trois petites notes, au hasard sont sorties de ma guitare »... Elles se posent sur l'oreille d'un matou. Il se réveille. Elles se cachent. Elles s'échappent par la fenêtre ouverte. Vive l'aventure ! En chemin elles rencontrent trois petites notes qui font « chi chi chi » : c'est l'œuvre d'un grillon ; plus loin, elles croisent trois petites notes qui, elles, font « teu teu teu » : c'est le tracteur de Gégé, puis trois petites notes qui font « grat grat grat » (une allumette), « kling klang klong » (une batterie de casseroles), « clop clip clop » (les sabots d'un petit cheval rouge)…

 

Photo1-0455_2-Giles-Chovet.JPG

Gil Chovet : chant, guitare et percussions diverses (boîte d'allumettes, planches à rythme, orgue à vaisselle, bouteilles...)

Jean-Christophe Treille : contrebasse, chœur et percussions

 

 

Ainsi, au fil du spectacle, le jeune public accompagne ces trois petites notes et découvre tout un monde de sons, de bruitages, de musique… et de chansons.

 

Photo1-2435-giles-Chovet-2.JPG

 

 

« - Qui c’est celle-là ? Cette Maguy Chèpasquoi ? Mais non Sophie, pas Maguy Chèpasquoi, Ma guitare en bois ! - oui, eh bien cette Maguy Tarenbois elle est toujours dans tes bras. - mais c’est juste pour jouer voyons… - n’empêche, tu la regardes amoureusement et tu lui chantes tes chansons. - mes chansons, elles sont pour tout le monde, les petits et les grands. J’en ai composé douze, rigolotes, tendres, souvent inspirées par ma propre vie : celle d’un papa chanteur entouré de ses deux filles, d’une petite cuillère rouspéteuse, d’une girafe, d'un mille- pattes, d’un homme de ménage, d’une Sophie jalouse, d’un orgue à vaisselle... - et tu les chanteras seul sur scène ? - Non ; je serais avec Jean Christophe à la contrebasse et aussi avec ma guitare en bois. - ? qui c’est, celle-là ?... »onde de sons, de bruitage, de musique... Et de chansons.

 

Et la suite du programme de ce dimanche 1er juillet pour le prochain article

 

A bientôt!!

logo cj

 



 


Commenter cet article